Observatoire de la profession d'architecte

 Ecrire un nouveau message  |  Liste des messages  |  Rechercher   Précédent  |  Suivant 
 Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Clara ()
Date:   05-09-06 08:57

Bonjour,

Je suis employée en qualité de dessinatrice alors que je suis diplomée depuis quelques mois.

Mon employeur ne souhaite pas m'engager en tant qu'architecte car apparement il payerait beaucoup plus de charges que s'il prenait un dessinateur projeteur.

Je suis en CDD et je vais surement signer un CDI mais avant, je voudrais apporter mes conditions en étant employée comme architecte.

Ma question est la suivante : connaissez vous le pourcentage du taux de charge que doit payer mon employeur si il m'emploi comme architecte, collaboratrice d'architecte ou simple dessinateur ?

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: ArchCo ()
Date:   05-09-06 11:08

Bonjour ,

Pour simplifier a l'extreme, voici qq ordre de grandeur :
sur une base de 1800 € brut tu vas toi payer environ 300 euros de charges salariales et ton boss environ 1000 € en charges patronales.
Tu "coutes" donc environ 2800 € par mois pour un salaire net de 1500 €.

Net x 1.2 = Brut
Net x ~1.89 = ce que tu coutes

Voila

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: michel grasso ()
Date:   20-09-06 05:08

s'il ne veut pas t'employer en tant qu'archi, change de boîte! ça dépend de ton lieu de résidence, mais il n'est pas si difficle que ça de trouver du boulot dans notre métier... (je m'avance peut-être, mais les charges ne sont pas fonction du statut mais du salaire!)
amicalement.

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Archi DPLG ()
Date:   24-09-06 14:48

En fait, cela a �voir avec la grille de la convention collective des architectes.
Les employeurs, lorsqu'ils embauchent un salari�fixent un salaire et dans la r�lit�des choses, c'est ce salaire qui va permettre de conna�re le coefficient auquel on est embauch�et la cat�orie, �quelque chose pr�.
Le statut d'architecte dans la grille de la convention correspond au niveau IV position 1 au minimum, soit un coefficient minimal de 430.
Sachant qu'un salaire se calcule par un coefficient (niveau et position grille convention architectes) x par la valeur du point dans la r�ion o on se trouve, si la valeur du point est de 6 (par exemple), cela correspond �un salaire brut de 430 x 6 = 2580 euros.
Mais, le probl�e, c'est que les agences d'architecture ont en g��al davantage besoin de dessinateurs que d'architectes. L'architecte patron est d��dipl��; il peut utiliser les comp�ences d'un architecte dipl��salari� mais le salaire n'est jamais mirobolant...Donc, l'architecte dipl��salari�est un peu surexploit�par rapport �son salaire. Les agences veulent bien un dipl��pour tout ce qui est dessin, mais les salaires ne suivent pas.
Pareillement, pour tout ce qui concerne les chantiers, les patrons se gardent en g��al le suivi de chantier ou ont un conducteur de travaux. Ce qui fait que l'architecte salari�(au titre de dessinateur projeteur la plupart du temps) se retrouve cantonn��son poste informatique �faire de la DAO et ne met qu'exceptionnellement les pieds sur un chantier (exceptionnellement pour remplacer le Boss).
Il me semble que dans les petites agences, l'architecte seul Boss d��ue davantage s'il a beaucoup de travail car ne pouvant tout assurer seul. Donc, l� � devient int�essant pour le salari�dipl��archi qui va pouvoir faire un peu plus que du dessin.
Pour tabler des postes plus int�essants, il faut �re chef de projet, mais l� encore les agences moyennes en taille n'ont pas besoin de plusieurs chefs d'agence.
les postes int�essants sont �mon avis limit�. Et il faut �re exp�iment�

Voil�mon opinion, en fonction de mon exp�ience en agences.

Pour d�uter, accepte ce CDI. C'est une bonne chose. Apr�, essaie d'apprendre un maximum de choses �l'agence qui t'emploie.
Cela te servira. Et puis, n'h�ite pas �changer d'agence quand tu n'apprends plus rien. D�� tu auras un peu d'exp�ience qui te permettra de juger par toi m�e et de voir si par la suite, tu restes salari�ou si tu t'installes �ton propre compte.
Etre son propre patron est selon moi la meilleure fa�n pour essayer de s'accomplir en tant qu'architecte et pour excercer toutes les dimensions de la profession.

Apr�, chacun voit s'il pr��e �re ex�utant (dans ce cas pas de probl�e pour le salariat) ou acteur (dans ce cas viser un statut lib�al).

PS: le statut de "collaborateur d'architecte" n'existe pas en tant que tel dans la grille de la convention ; tous les salari� d'une agence d'archi sont des collaborateurs (les secr�aires y compris).
Bonne r�lexion et bon apprentissage.

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: W ()
Date:   26-09-06 12:35

Bonne analyse,tout est dit !

Répondre à ce message
 
 début de lancement
Auteurs: cécile ()
Date:   05-12-06 13:38

Je me retrouve dans ton analyse et à ce propos, crois-tu qu'il est risqué de se lancer sans clients précis en libéral quitte à démarcher dans un premier temps des agences pour travailler en free sur leurs projets.
Merci

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: marie ()
Date:   12-01-07 22:35

peut ton avoir un salaire de 100 000??????????

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Charles ()
Date:   14-02-07 11:07

est ce que quelqu'un siat lorsque l'on est en liberale, quel est la marge entre le brut et le net. Par exemple, si je veux gagner 100, combien est ce que je doit facturer, environ???

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: fred ()
Date:   09-03-07 17:52

gagne au loto



Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Julien ()
Date:   05-05-07 13:44

Quelle est le salaire maximum d'un architecte

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: val ()
Date:   18-06-07 15:39

A Julien,

Demande plutôt quel est le salaire minimum officieux!
Réponse : ent ant que salarié le smic sans compter les heures supp non rémunérée! et les km pour avoir un emploi.

Non pour un architecte diplômé ce n'est pas facile de trouver un job, les agences préfèrent prendre des dessinateurs "ou le copain d'un ami".

Bien sûr il faut faire ses preuves pour apprendre mais il faut savoir partir qu'en c'est à sens unique et que l'on n'apprend plus rien.

S'installer à son compte oui mais pas pour gagner plus, mais pour continuer à évoluer, à partager des connaissances avec les différents métiers du bâtiments.

Au début on cherche surtout à avoir de la clientèle pas à savoir ce qu'il faut demander pour se faire un salaire net de telle somme.
C'est complètement alléatoire les premières années. Cela dépend du marché, des opportunités.
Suivant le feeling qu'on a avec le client faut essayer de se mettre à sa place. Aujourd'hui beaucoup pense qu'on n'a pas besoin d'architecte pour construire y compris les gens de métiers comme les maçons.
Les jeunes font leur plans sur informatique, et mettent la pâte au chantier.

Il faut analyser les personnes qu'on a face de soi, voir si on ne peut pas trouver un compromis mais surtout pas penser toujours au jackpot.

Par compromis je n'entend pas accepter n'importe quoi!!!

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: giraud-carrier cyril ()
Date:   02-07-07 14:55

bonjour je suis collaborateur d'architecte depuis maintenant 5 ans, je suis salarié que dois je faire pour devenir indépendant . ( statut, ordre des archi.......)

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: isabelle ()
Date:   02-07-07 17:43

Réponse à charles: si tu veux gagner 100 net, facture au moins 400 (HT), donc 500 TTC.
ça correspond à tes frais (loyer, véhicule, edf, ftelecom, poste, eau, assurances, pub, fournitures, achats de matériels, logiciels, formation...) et ton temps perdu, car tu ne pourras vendre plus de 80% de ton temps, et au mieux 50 si tu es tout seul (il faut bien chercher du travail pour en avoir...).

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: al ()
Date:   04-02-08 14:39

bonjour
je viens de passer mon diplome dplg et on me propose un contrat de collaborateur liberal. Quelqu'un pourrait me renseigner sur les demarches à suivre et les differents avantages/inconveniants...
Est-ce que ça en veut la peine pour un premier emploi? et quelle remuneration j dois demander?

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: seb ()
Date:   06-02-08 17:31

regarde dans la rubrique "exercer la profession", il y a un exemple de contrat de collaborateur libéral avec des infos

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: iomacti ()
Date:   11-07-08 10:28

Bonjour à tous

Je lis vos interventions ci-dessus et j’aperçois dans certain de vos propos, entre les lignes, une légère naïveté.

Ce n'est pas pour le plaisir que les "patrons" architectes vous "cantonnent".

Concernant les montant des salaires, tous que nous sommes dans cette profession et quelques soit nos positions, nous aimerions avoir et délivrer plus de pouvoir d'achat.

Cependant le Marché est dur, très dur.

Ne vous bercez pas d'illusion. Le diplôme d'archi est comme le permis de conduire, l'apprentissage n'est pas fini. Loin de là !

Nous les architectes employeurs, nous aimerions pourvoir avoir plus de collaborateurs avec nous plutôt que de travailler tous le temps en apnée toute l'année.

Informez vous du rythme de travail de vos confrères en libéral. Demandez-vous pourquoi tant d'architectes travaillent seuls et de combien sont leurs revenus. Je sais que cela va être difficile de savoir comment et combien un architecte libéral travaille. C'est déjà un indice !

Quand je lis que le "patron se garde le chantier". Non, il ne se garde pas le chantier. Moi je les déléguerais avec plaisir. Mais le chantier c'est dur, c'est raide et surtout dans le fond ça ne rigole pas ! Il s'agit de grosses sommes d'argents, argents qui ne sont pas les vôtres, que vous gérez. Il s'agit de travaux très variés complexes, savants, réalisés par un multitude d'entrepreneurs qui ont chacun d’autres intérêts principaux que les nôtres. Et il s'agit toujours de la sécurité d'autrui dans l'usage de vos réalisations.
Alors ça ne rigole pas à toutes heure et il est difficile de trouver un professionnel passionné de la conduite de chantier. Et quand on est patron, si on ne peut pas payer un bon conducteur de travaux ou si on ne trouve pas un bon conducteur de travaux alors on va soi-même au charbon. La conduite de chantier, cela ne se délègue pas à la légère.

Cela étant dit, dès lors que la maîtrise de chantier est acquis, il y a du plaisir à réussir un chantier dans de bon condition.

Il faut s'en honorer tant que maître d'oeuvre quant un équipe d'hommes et de femmes, entrepreneurs et ouvriers arrivent à mener sereinement à bon port un chantier. C’est un grand enrichissement humain.

Voilà pour ce premier set en réaction rapide à vos discussions. Pour les questions plus particulièrement techniques j’aurais aimé pouvoir vous aider de suite. Mais il faut que je Bosse…

Restez toujours positif et bon courage à tous. Dans notre métier, que ceux qui ne se sentent pas bosseurs changent de cap quant aux autres, le chemin est souvent raide mais il est parsemé d’agréables escales et il se transforme parfois en promenade radieuse.

Confraternellement votre.

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: jacques ()
Date:   03-03-09 21:51

bonjour
je suis architect depuis 4 ans, j'ai fini les études on dehor de la belgique et je suis venu ici sa fait deja 5 moins,
je suis intéreser pour trouver du travail ici
es que vous pourriez me dire como ca marche ici dans ce domaine?
merci

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: V.Aurélien ()
Date:   04-01-10 17:44

Bonjour ,

Et bien moi je suis étudiant en premiere année et en voyant tout vos commentaires je me dis que je n'ai pas choisi un voie facile ...
Du début jusqu'à la fin !
Car déjà les études sont dure et la suite n'a pas l'air simple non plus. On dirait avec tout ce que j'entends que l'on devient bon que l'on a un salaire correct et du travail régulier qu'à partir de 35 à 40 ans MINIMUM...
On fait que nous rabacher que les études c'est dur surtout au début et encore plus à la fin et je me disait que vu que l'architecture me plaisait que quand j'en aurais bavais pour avoir mon diplome ce serais presque terminé mais en fait c'est meme pas le début ...

Je sais pas si j'aurai le courage de continuer dans cette voie (bien qu'elle me plait énormément) en voyant la difficultée et le peu de débouché que je voie pour l'instant ...

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: elsa ()
Date:   07-04-10 11:57

Je suis bien d'accord avec toi Aurélien!!je suis diplômée depuis juillet et moi qui pensait que le pfe (qui est déjà en soi, l'arnaque du siècle!!) était une étape difficile, ce n'est rien en comparaison de la galère que je vis depuis 6 mois!!CDD sur CDD=emplois précaires!! employeurs véreux qui profitent du contexte actuel pour exiger de la main d'œuvre qualifiée mais en la payant au lance pierre car "c'est la crise!!".Sans compter les propositions hypocrites : j'ai postulé dernièrement pour un poste d'architecte junior et en retour l'employeur m'a proposé un poste "ultra motivant" selon ses termes, d'architecte rédactionnel : quand on gratte on se rend compte que derrière cela se cache un poste de secrétaire d'architecte.
Quand au HMO n'en parlons pas!!les architectes y sont tout simplement allergiques ou au pire ignorant des tenants et aboutissants de ce que cette formation englobe : pour beaucoup ce n'est qu'un vulgaire stage d'étude et très peu nous considère à ce stade comme des architectes à part entière.ça me déprime et je me demande quand je vais voir le bout de cette situation qui me mine le morale!!!

Répondre à ce message
 
 études !
Auteurs: auriane ()
Date:   22-06-10 15:23

Bonjour a tous,
Je suis actuellement au lycée, en 1ère ES, je passe le bac en ce moment, mes parents me stressent pour mes études postbac, j'ai toujours aimé l'art, l'architecture mais j'ai regardé les sites & je suis perdue. je ne voudrais pas faire des études compliqués, juste faire ce que j'aime, sans stresse, j'en ai deja assez bavé au lycée et ce n'est pas fini !
Aidez moi a trouver ma voie ! SVP

A bientot.

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: alexis ()
Date:   01-08-10 14:06

Bonjour à tous,

Eh bien! D'apres ce que j'ai pu lire ici, le métier d'architecte n'apparait pas très réjouissant!! Mal payé , exploité, compliqué, ...

Bon, ... , je suis moi même diplômé depuis trois ans, et, malgré ma maigre expérience professionnelle (+/-5 ans), je vais essayer de vous remonter le moral. :)

D'abords pour les jeunes bacheliers ou débutant leurs études, sachez que pour tirer le meilleur profit du métier il vous faudra faire preuve d'un maximum d'autonomie . Le métier d'architecte recèle de très nombreuses facettes et peut devenir très fastidieux à qui n'en tire pas le meilleur partis.
Designers, chercheurs, techniciens, hommes de terrain, il y en a pour tous les gouts, mais personne ne viendra vous tenir la main. C'est un cursus long, 5(+) années d'études, et non linéaire. Sans vraiment parler de spécialités, disons qu'il y a de nombreuses tendances. Du simple mobilier au parc de plusieurs hectares, ce ne sont pas tout à fait les mêmes cycles de compétences,sachez prendre les bonnes orientations pour ne pas vous retrouver 'cantonnés' à la sortie des études. Polyvalence, est selon moi le mot clef d'un bon architecte.

Jeunes diplômés: ne vous faites pas avoir! Il reste pas mal de chemin à parcourir, mais vous êtes 'sachant'. Votre valeur ajoutée à un cabinet n'est pas négligeable, et ça se paye! Certes les temps sont durs, c'est la crise (mondiale qu'elle est , la criiise !), mais il y a du boulot. Alors si vous êtes mal payés et que vous vous ennuyez à votre poste, un conseil: barrez vous et négociez dur!! Bla bla, c'est un métier 'passion', on fait pas ça pour l'argent, bla bla bla... Oubliez les 35 heures, mais pas votre salaire! Et faites marcher vos réseaux, c'est indispensable.


Bon, sinon, après cette aparté aux allures d'horoscope, revenons à nos moutons : le salaire des architectes en deniers sonnant et trébuchant ! Bon ,soyons réaliste tout de même, faut pas être trop vénal dans le métier; surtout quand on est 'jeune'.A titre d'exemple,j'ai deux ans d'expérience pré-diplome et 3ans post-diplome; j'enchaine CDD sur CDD et j'en suis à 2300 net. Certes, c'est pas un salaire de trader ou de chirurgien, mais bon," on fait un métier 'passion', on fait pas ça pour l'argent ......... "
A part ça, franchement, je m'éclate dans ce que fais: à peu près toutes les phases de projets (surtout techniques: du PRO au suivis de chantier), autonomie quasi-totale, variétés de projets,bref, pour l'instant ça va.

Cependant, il faut avouer que les perspectives d'avenir sont pas forcément super reluisantes (à long termes), alors c'est sur, dès que on aura un client sur ou un concours en poche, on ouvre notre boite.

A part ma syntaxe approximative, j'espere que cet avis vous sera utile. Je repasserais sur le forum si vous avez des questions.

A bientôt.


PS: D'ailleurs, Elsa, ça fait trois ans que je bosse, j'ai mon PFE mais pas ma HMO. Sache que si tu n'es pas pressée d'ouvrir ton cabinet, tu peut faire valoir ton expérience professionnelle pour faire directement l'examen après quelques années.

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: archibool ()
Date:   06-04-11 00:39

oui c'est un beau métier que celui d architecte.
Mais il y a beaucoup d argent autour, et nous sommes ceux qui en gagnons le moins. Nous sommes humiliés par les promoteurs, les maitres d'oeuvres, voire des architectes qui n ont pas la vocation de l architecte.
J'ai à la fois du plaisir à me moquer de l'artisan qui arrive sur le chantier avec son gros 4x4 et de l'envie...
Nous sommes sûrement ce que nous appelons des modérateurs dans un monde de racaille.
Pourtant, certains gagnent très bien leur vie.
A commencer par les architectes ds les autres pays sauf l'italie et l'espagne proches.
Notre assureur nous côute une fortune car nous payons les audaces des architectes connus...
Nous ne sommes pas défendus par notre ordre.
Les gens ont une très mauvaise image de nous.

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Tom ()
Date:   12-05-11 13:25

Bonjour a tous,
Je ne suis pas architecte mais simple dessinateur projeteur.
Je suis salarié depuis 2 ans dans un cabinet d'archi et
J'aurais une question : Légalement quelle sont mes responsabilité? J'occupe un poste de dessinateur en DCE/MARCHE et je suis amené a suivre les chantiers, gérer les bureaux d'études etc...... Ma question est : Est ce normal que moi petit dessinateur on me demande autant de responsabilité (Pour un salaire misérable et x heures supp)? Mon patron est il en droit de m'imposer ces responsabilité? Parce que pour être franc, c'est pas avec les plans d'un PC qu'un bâtiment marche. En d'autre therme je me tape tout le boulot et les archi font de la déco de façade et tente de respecter la SHON au dépot de PC. Pour faire simple quel sont les devoirs d'un dessinateur projeteur.

Si quelqu un pouvais me renseigner ou m'indiquer un texte de loi. Merci

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Virginie ()
Date:   09-06-11 12:56

Bonjour,

J'envisage de faire un contrat de professionnalisation en alternance (3jours en cabinet 2 jours en formation) dans le cadre d'un BTS Assitant de Gestion.

Ma question est la suivante.

Qu'elle va être mon salaire? (sur qu elle base vais je être rémunérée)

Merci

Répondre à ce message
 
 Re: Les statuts de salaires des architectes
Auteurs: Isabelle ()
Date:   26-09-11 13:07

Un contrat se signe et se remplit à deux.
La convention collective est très lâche sur la notion de définition d'un poste. En fait, le "titre" indiqué au contrat n'a guère de normalisation. Seule compte la classification (position et coefficient), directement en rapport avec 4 critères: autonomie, responsabilités, expérience et diplôme. Tous ces éléments sont sur ce site internet, de même que l'outil permettant d'évaluer cette classification en fonction de divers critères.
Une chose à dire: "architecte" est un titre. Etre diplômé architecte ne donne pas le droit à être embauché comme tel. Il faut être inscrit à l'ordre soit même pour avoir cette exigence. quand à "se faire exploiter", on n'a que ce qu'on mérite. Recruter un bon collaborateur est très difficile. Si donc on est sûr d'être bon, il est facile de négocier son salaire, car l'employeur voudra vous garder...

Répondre à ce message
 Vue en aborescence   Précédent  |  Suivant 


 
 Répondre à ce message
 Verification:
Merci de saisir le code ci-dessus
 Votre nom:
 Votre E-mail:
 Message:
   


Tout message soumis sur ce forum est visé par un modérateur et n'est publié qu'après acceptation.

Un modérateur est susceptible de supprimer toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, à tout moment , demander que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées.

Contact :
Conseil national de l'Ordre des architectes
Tour Maine Montparnasse
33 avenue du Maine - BP 154 ou webmaster@architectes.org